Carafage ou décantage ?

rosé

Le scénario catastrophe : Vous achetez votre bouteille de vin rouge chez votre caviste Le Repaire et au moment de partir elle/il vous dit de bien penser à carafer votre bouteille pour qu’elle révèle ses plus doux secrets.


Vous rentrez chez vous et là, « Le doute ! » vous ne savez plus ce qu’on vous a dit entre carafer, décanter ou ne rien faire. Mais entre vos mains, votre vin risque de ne pas apprécier s’il fallait le décanter et vous l’avez carafé...


Voici quelques astuces pour vous guider :


La décantation :


Une opération délicate consistant à séparer et retirer le dépôt accumulé au fond de la bouteille et qui entraîne une micro-oxygénation. A effectuer juste avant de servir le vin.


Pour qui ?

- Les vieux millésimes : Mais attention, les vins d’un certain âge sont plus vulnérables face à l’oxygénation. Le vin risque de s’abîmer si celle-ci est trop brusque.


- Les vins jeunes : Lorsqu’ils sont non collés non filtrés, les vins jeunes peuvent présenter un léger dépôt.


Le carafage :


Une opération permettant aux vins jeunes de s’ouvrir. Plusieurs heures avant le service sont nécessaires pour que les bienfaits de l’oxygénation sur la palette aromatique aient le temps d’opérer.


Pour qui ?

- Les vins rouges complexes, fougueux et dont les tannins ont besoin d’être assouplis.


- Les vins blancs avec une acidité trop marquée.


Accord mets-vins

Si vous n'avez pas de carafe, vous pouvez tout aussi bien ouvrir votre bouteille deux heures avant, servir un petit verre de manière que la bouteille ne soit remplie qu’à mi-épaule.


Prenez soin de vous et de vos bouteilles

Votre Repaire